(La Mordorée)

      

 

CLASSE = Oiseaux

ORDRE = Caradriformes

FAMILLE = Scolopacides

SOUS-FAMILLE = Scolopacines

GENRE = Scolopax

ESPÈCE = Scolopax rusticola

 

Étymologie

Ce fut le naturaliste suédois Carl Von Linné qui, en 1758, classa la bécasse de la souche Euro-asiatique
sous le nom de Scolopax rusticola. Étymologiquement le nom provient de
scollops (pointu) et de rusticola
(habitant des campagnes) mot qui met en relief sa caractéristique principale, le bec pointu.

Phénomènes migratoires

 


Comme tous les gibiers migrateurs, la bécasse quitte dès septembre ses zones de nidification situées en Europe septentrionale, poussée par un stimulus migratoire qui l'emmène jusqu'en Europe du sud sur ses lieux d'hivernage. Elle est poussée par le froid qui sévit l'hiver dans cette partie de l'Europe, mais il faut aussi tenir compte de facteurs complémentaires qui sont: la lune, la météo et le vent.

La météo


On doit surveiller les variations météorologiques en Europe du nord, qui sont souvent prometteuses de passage, mais on doit aussi tenir des variations climatiques en France. Les tempêtes sur les côtes ou les coups de froid sur l'est et le nord du pays peuvent aussi déclencher des déplacements. Le vent étant souvent associé à ces variations climatiques, son importance est primordiale.

Le vent


Les meilleurs résultats sont souvent obtenus avec des vents de nord-est ou d'est, mais les vents d'ouest pourront aussi apporter des oiseaux fuyant la tempête des côtes pour se réfugier à l'intérieur .

La lune



Les bécasses arrivent en règle générale avec les " lunes nouvelles " d'octobre, de novembre et de décembre. A ces périodes le stimulus est très important et déclenche les déplacements, mais son importance est d'autant plus accrue si l'installation d'une vague de froid en Europe du nord coïncide avec un changement de quartier.

Habitat

La bécasse est une espèce qui vit dans les bois et se déplace dans les endroits ouverts seulement pour la recherche de nourriture ou lorsqu'elle doit se sauver d'un danger. Elle aime des bois à prépondérance de bouleaux, frênes, acacias, châtaigniers, aunes, mélèzes et hêtres, mais aussi de sapins et pins, mieux si les espèces végétales sont mélangées et s'il ne s'agit pas de coupes de bois. Il est fréquent de la trouver dans des bois de noisetiers, peupliers. Elle préfère des bois pas trop touffus avec un sol mou dépourvu de hautes herbes, là où elle peut trouver facilement la nourriture, le calme et la possibilité de se cacher et de s'enfuir facilement. On la trouve très souvent dans les bordures de bois ou le long des chemins.

Lors de mauvaises conditions météorologiques il est possible de trouver la bécasse aussi bien dans des terrains en friche, dans des prés, des clairières, des champs, le long des rivières.

Lors de grand froid, elle se tient en bordure des cours d'eau et des zones humides.
La VOIX

Les émissions sonores de la bécasse sont multiples et substantiellement différentes selon qu'elle se trouve dans des situations de reproduction ou de danger.

Cruà - Cruà - Cruà = Chant nuptial d'où dérive le mot croule   

Quorr - quorr = typique des mâles pendant leurs exhibitions reproductives

 

Altitude de 124 à 873 mètres

En Corrèze,

La bécasse arrive dans notre département en deux vagues. La première début novembre et l'autre moins importante vers Noël. (Les bécasses de Noël sont sensiblement plus petite que celles de novembre. Elles viennent de Sibérie).

 

 

                 


HELMA du Mas d'héraud

Nalla

 

 

                                             

                 


Bécasse

                     

                    

               

 

 

becasse%203.gif                         bouton.gif