LES BALLES

 


De gauche à droite: .17 HM2 (1), .17 HMR (2), .22LR (3), .22 WMR (4), .17/23 SMc (5), 5mm/35 SMc (6), .22 Hornet (7), .223 Remington (8), .223 WSSM (9), .243 Winchester (10), .243 Winchester Improved (Ackley) (11), .25-06 Remington (12), .270 Winchester (13), .308 (14), .30-06 (15), .45-70 (16), .50-90 Sharps (17)

Petite comparaison balistique

INFOS :
l' énergie (en joules) : E= 1/2 masse x vitesse²

1 gramme = 15,432 grains pour la balistique

Les calibres d'origine européenne continentale :

Ces calibres sont caractérisés par un ensemble de deux mesures exprimées en millimètres, séparées par le signe X et parfois suivi d'une lettre ou d'un groupe de lettres . Exemple : 8 x 57 JRS.

8 = diamètre à fond de rayure du canon

57 = longueur totale de la douille

J ou I = correspond à l'initiale du mot infanterie

R = rebord (bourrelet)

S = évolution pointue d'une ancienne balle ronde

Les calibres d'origine anglo-américaine :

Ces calibres se désignent en fraction de pouce (inche) suivi généralement du nom du créateur et parfois de la caractéristique particulière de la cartouche. Exemple : .300 W mag.

.300 = 300 millièmes de pouce (le point équivaut à une virgule) soit : 25,4 mm X 0,300 = 7,62 mm

W = winchester

Mag = magnum (forte charge de poudre).

     Portée réelle et danger potentiel des munitions

La portée maximale d'une balle calibre 22 l.r. est comprise entre 1370 et 1650 mètres, donc bien inférieure à celle mentionnée sur l'emballage du fabricant (2413,5 m).

De gauche à droite : cal.12 x 65 - 460 Weatherby - 9,3 x 64 - 5,56 Nato

Le tableau suivant donne un aperçu : des pressions, des vitesses initiales et des  portées maximales moyennes pour des cartouches dans leur version commerciale la plus commune.

Calibre

Pression

Vitesse i. (m/s)

Portée max (mètres)

Photo

22LR

1800

349

1550

9

22 WM

 

610

1738

 

7,65 B

1800

305

1300

8

9mm Para

3000

350

1700

7

38 Sp

1400

265

1550

6

357 M

2760

460

2150

5

5,56

3200

970

 

4

22 Hornet

 

816

2150

 

243 W

 

935

3658

 

270 W

 

956

3382

 

300 HH Mag

 

889

3975

 

30/06

3500

840

3650

 

338 WM

 

822

4220

 

9,3x64

3800

850

3500

3

375 HH M

 

835

4120

 

458 Win.M

 

647

4140

 

460 Wea.M

4480

790

4700

2

 

Voir tableau

Voici un aperçu des portées maximales des munitions courantes utilisées pour la chasse au petit gibier, en Europe.

Calibre

Dia. du projectile (mm)

Portée max. (mètres)

12 à balle

16,4

1298

16 à balle

15,5

1226

20 à balle

13,84

1097

410 à balle

9,64

780

Plomb n°2

3,81

308

Plomb n°3

3,55

282

Plomb n°4

3,30

262

Plomb n°5

3,22

240

Plomb n°6

2,78

220

Plomb n°7 ½

2,41

191

Plomb n°8

2,28

180

Plomb n°9

2,15

160

 

                                

 

1-Cal. 45/70     2- Cal. 7,5 Swiss     3- Cal. 30/06     4-Cal. 9,3 x 64      5- Balle de mousqueton .

Quand un projectile calibre .222 de 3,24g quitte la bouche de l'arme, sa vitesse est de 975 m/s et la résistance de l'air est de 175 fois son poids.
En conséquence, pendant le premier dixième de seconde, il perdra 168 m/s de sa vitesse.

 

 

Les "calibres" les plus communs sont donc le 10, 12, 16, 20, 28 et .410.

- Le 12 est cependant lourds et le recul difficile pour certains individus avec une cartouche imposante


- Le 20.
Ce calibre est intéressant parce qu'il combine un calibre adapté sans les inconvénients du 12.
Son poids est considérablement plus léger, et le recul est facilement négociable pour tous les gabarits.

Les cartouches sont comme pour le 12 variées et répandues.

- Le .410.

Petit, léger, il est très prisé.

 

Le calibre 223 R (5.56 OTAN) n'est pas plus puissant qu'un calibre 222 Rem Mag. 

 222mag-copie.jpg

Le 222 Rem Mag ou le 223 R utilise une toute petite balle.
Une balle d'un diamètre identique à celui d'un 22 Long rifle.
Le 223 R est l'une des cartouches les plus très répendue parmis les calibres qu'utilisent les tireurs sportifs.

Un calibre 7.62 x 51 (308 OTAN) n'est pas plus puissant qu'un calibre 7 x 64.

308-copie.jpg

 

Le 308 OTAN est un calibre dit "de guerre". Pourtant il est moins puissant que le 7 x 64 mm, calibre le plus utilisé par les chasseurs.

Un calibre 8×57 IS n'est pas plus puissant qu'un calibre 8×64 S.

864s2.jpg

  

De plus la 8 x 57 IS (ou JS) de guerre est presque identique à la cartouche 8 x 57 IRS (JRS) de chasse.

Plus incroyable, le calibre 5.56 OTAN est l'un des plus petit calibre au monde. Q

 

600-nitro-copie.jpg 

 

 ANCGG 47

 Rottweil

Le décret de 1995 définit 8 catégories :

 La 1ère catégorie rassemble les armes et munitions de guerre :

- armes de poing et d'épaule semi-automatiques ou à répétition, conçues pour un usage militaire,

  - pistolets et fusil automatiques,

  - grenades, bombes, explosifs et lance-flammes.

   La 2ème catégorie rassemble les matériels destinés à porter ou à utiliser au combat les armes à feu.

   La 3ème catégorie rassemble les matériels de protection contre les gaz et ceux destinés à la guerre chimique.

   La 4ème catégorie rassemble les armes de défense :

  - armes de poing qui ne sont pas des armes de guerre,

  - armes d'épaule semi-automatiques lisses ou rayées pouvant tirer plus de trois coups,

  - toutes les armes d'épaules lisses ou rayées de moins de 80 centimètres et d'une longueur de canon de moins de 45 centimètres,

  - les armes d'épaule à répétition ou semi automatiques à canon lisse dont le canon ne dépasse pas 60 centimètres,

  - les armes semi-automatiques ayant l'apparence d'une arme automatique de guerre,

  - les armes camouflées,

- les armes à air comprimé dont l'énergie à la bouche est supérieure à 4 Joules.

La  5ème catégorie rassemble les armes de chasse :

- non soumises à déclaration : armes à canon lisse tirant un coup par canon,

- soumises à déclaration : fusils et carabines à canon rayé et à percussion centrale non classés dans les catégories 1 et 4, fusils lisses à répétition de moins
de trois coups.

 La  6ème catégorie rassemble les armes blanches, y compris les aérosols incapacitants et lacrymogènes.

La  7ème catégorie rassemble les armes pour les tireurs sportifs :

La 8ème catégorie rassemble les armes historiques et de collection :

  - Les armes authentiques :
Armes d'un modèle antérieur au 1er janvier 1870 ou fabriquées avant 1892, armes neutralisées et certaines armes libérées mentionnées sur une liste. 

  - Les répliques :
Seules les répliques d'un modèle antérieur au 1er janvier 1870 sont en détention libre, faisant partie de la 8ème catégorie, à condition qu'elles ne tirent pas de munitions à étui métallique.

  - Les armes neutralisées :
La neutralisation doit être effectuée par le banc d'épreuve de Saint-Etienne selon les modalités fixées par l'arrêté du 12 mai 2006. Les neutralisations faites à l'étranger doivent être vérifiées par le banc d'épreuve de Saint-Etienne.

Armes

Catégorie France

Classement Europe

Type d'armes (exemples)

INTERDITES

sauf autorisation

1ère

A

armes de guerre

INTERDITES

sauf autoristion

2ème

A

matériel de guerre

INTERDITES

3ème

A

matériel de guerre

Soumises à

AUTORISATION

4ème

B

armes de poing, de défense et

certaines armes longues

Soumises à

DECLARATION

5ème II

C

armes longues à répétition ou

semi-automatique, armes rayées

LIBRES

5ème I

D

armes longues à un coup

par canon lisse

DECLARATION

ou LIBRE

6ème

7ème

8ème

C

C

C

armes blanches

armes de foire, de tir, de salon

armes à poudre noire, armes anciennes

 

NOUVELLE REGLEMENTATION

Enregistrement des armes de chasse : nouvelle réglementation à compter du 1er décembre 2011

En application de la directive européenne 2008/51/CE, à compter du 1er décembre 2011, les armes de chasse reçues ou acquises auprès d'un armurier ou d'un particulier devront être enregistrées en préfecture.

Les armes de chasse actuellement détenues et ne faisant pas l'objet d'un changement de propriétaire ne sont pas soumises à cette procédure d'enregistrement.

1 - Acquisition auprès d'un armurier d'une arme soumise à enregistrement :

L'acquéreur devra remettre à l'armurier les copies suivantes :

- pièce d'identité et :

  • soit copie d'un permis de chasser ou l'un des titres prévus à l'article L.423-21 du code de l'environnement, revêtu de la validation de l'année en cours ou de l'année précédente.
  • soit copie d'une licence d'une fédération sportive ayant reçu, au titre de l'article 17 de la loi du 16 juillet 1984, délégation du ministre chargé des sports pour la pratique du tir, tamponnée du cachet du médecin qui a pratiqué le contrôle médical obligatoire.

La présentation de l'un de ces documents dispense de la production d'un certificat médical.

 L'armurier lui délivrera un exemplaire de l'imprimé de demande d'enregistrement (cerfa 14250*01) à titre de récépissé provisoire et adressera au préfet le deuxième exemplaire, accompagné des documents demandés.

Après enregistrement dans le fichier national des armes (AGRIPPA), le préfet adressera à l'acquéreur un récépissé définitif à conserver et à présenter en cas de contrôle des services de police ou de gendarmerie.

2 - Transfert entre particuliers des armes soumises à enregistrement :

L'acquisition ou le transfert d'arme ou d'élément d'arme soumis à enregistrement entre particuliers, s'effectuera au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie territorialement compétente.

L'acquéreur déposera sa demande d'enregistrement accompagnée d'une copie de sa pièce d'identité et d'une copie de son permis de chasser et/ou de sa licence de tir sportif en cours de validité au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie qui lui délivrera un exemplaire à titre de récépissé provisoire et adressera le deuxième exemplaire, sous pli fermé, au préfet du lieu du domicile de l'intéressé.

 Après enregistrement dans le fichier national des armes (AGRIPPA), le préfet adressera à l'acquéreur un récépissé définitif à conserver et à présenter en cas de contrôle des services de police ou de gendarmerie.

3 - Acquisition par voie successorale ou par découverte d'armes soumises à enregistrement :

En application de l'article 47 du décret du 6 mai 1995 lorsqu'une personne reçoit une arme ou un élément d'arme du I de la 5ème catégorie par découverte ou par voie successorale, la demande d'enregistrement accompagnée d'une copie d'une pièce d'identité et d'une copie du permis de chasser et/ou d'une licence de tir sportif en cours de validité est transmise au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie qui l'adresse, sous pli fermé, au préfet du lieu du domicile de l'intéressé.

A défaut de l'un de ces titres, la demande d'enregistrement est accompagnée d'un certificat médical datant de moins de 15 jours attestant que l'état de santé physique et psychique de la personne n'est pas incompatible avec la détention d'une arme (article 47 alinéa 3).

LES ARMES

Sources Internet

Un grand merci à nos amis Belge et au Président Daubresse en particulier pour son aide précieuse dans la rédaction de cette page.